Le mot de la Direction

Laurent AUBINEAU

Directeur Général

Dans un marché toujours plus concurrentiel et touché par des transformations sans précédent, Banque Stellantis France continue sa progression avec un résultat d’exploitation de 461 millions d’euros, en progression de 1.5%.

Un chiffre d'affaires maintenu malgré un contexte tendu

Avec un peu plus de 2,15 millions de véhicules immatriculés, le marché français est en hausse de 14,7% par rapport à 2022. Sur ce marché, Peugeot et Citroën occupent les 2ème et 3ème  marches du podium avec respectivement 14,2% et 8,4% de part de marché. Les nouvelles marques de STELLANTIS progressent significativement : +26,5% pour Alfa Romeo, +24,8% pour Jeep, +19,7% pour Opel et +5,7% pour Fiat.

 

Banque Stellantis France : année historique en 2023

En préambule, rappelons que cette année 2023 sera historique pour notre société. En effet, PSA Banque France est devenu Banque Stellantis France. Depuis le 3 avril 2023, notre périmètre d'intervention a évolué puisque nous adressons désormais sur le territoire français l'ensemble des financements à destination de la clientèle finale de l'ensemble des réseaux de distribution des marques de STELLANTIS à l'exception de la location longue durée aux professionnels et entreprises. Cette dernière étant confiée pour la nouvelle production à Leasys.

De plus, nous adressons également l’ensemble des financements wholesale pour les réseaux de distribution des marques de STELLANTIS. 

Enfin, notons également que Banque Stellantis France a acquis les sociétés de financement automobiles en Belgique, Luxembourg et aux Pays-Bas. 

Banque Stellantis France continue d'accompagner les marques afin de fidéliser les clients tout en poursuivant l'amélioration de ses performances.

Dans un environnement marqué par une évolution continue et exceptionnelle du refinancement, Banque Stellantis France a su encore améliorer sa performance commerciale, notamment pour la clientèle des particuliers sur les véhicules neufs et d‘occasions. Les différentes stratégies de refinancement de la banque, l’élargissement de la collecte des dépôts en Allemagne, en Espagne et aux Pays-Bas, la réalisation de deux nouvelles émissions obligataires, le placement d’une nouvelle opération de titrisation, nous ont permis de maintenir une marge brute cohérente, assurant une rentabilité pérenne de nos encours. 

Cette belle performance commerciale est assortie d’une habituelle excellente performance en taux de placement de nos produits d’assurances complémentaires.

Cette performance a généré un chiffre d’affaires record de 5,2 milliards d’euros en France en évolution de plus de 13%.

L’année 2024 devra être l’année de la consolidation des performances avec nos marques historiques et de la convergence de ces dernières pour les nouvelles.